gros lard

 On le croyait enfin tombé dans l'oubli après son indigne trahison à la dissidence qu'il avait infiltré, en particulier envers le grand Alain Soral à qui il doit à peu près tout, depuis les quelques idées qu'il a acquis à la notoriété que Soral lui a fait avoir. 

Hélas non, il renvient hanter la société de son énorme et détestable personne. 

Pour ceux qui auraient l'honneur de ne pas le connaître voici une petite description de ce très gros Monsieur. 

Il est selon des dires un fils de colabo avec la colonisation en Algérie, mais nous n'avons à ce jour sur gauchedissidente.info pas de preuve de cela. Toujours est il qu'il devient dentiste à Marseille, alors que les dentistes de Marseille sont contrôlés par le sionisme. 

Il commença sa carrière chez Nabe où il était plus ou moins secrétaire et où il envoyait des messages électroniques insultants à un peu tout le monde en se faisant passer pour une femme. Connu alors aussi pour faire des remarques parfaitement intolérables, principalement sur l'aspect de l'arrière train des autres hommes.

Mais peu supportable il se mit ensuite à faire des vidéos seul sur internet se surnommant "Le Libre Penseur". C'est alors qu'il provoqua une hilarité générale du net en affirmant que le pays Géorgie tenait son nom de Gorges Soros (lien:http://franckblod.canalblog.com/archives/2015/01/05/31258120.html ).

Mais tenant mal dans sa large peau, l'énorme Salim en voulait beaucoup plus, il voulait être connu, il se rapprocha alors de Dieudonné, qui, il faut bien le dire ne fit pas grand cas de lui, pourtant l'obése se vantera souvent de sa relation avec Dieudonné. On ignore combien de place lui était nécessaire pour s'assoire aux spectacles, il se liera d'amitié avec Joe le Corbeau toutefois, qui est disons un gentil garçon, mais pas forcement le plus futé, ce qui n'enléve en rien son rôle déterminant dans la dissidence.

Essayant par tout les moyens de monter, il tenta sa chance avec Soral, qui la main sur le coeur voyant une personne se disant dissidente, triste de ne pas être plus connu l'aida largement à publier ses livres et fit une large pub à ce gros personnage. 

Mais l'obése est ingrat. Il va monter un plan ignoble contre la dissidence. Alors qu'en début 2014 encore seul Moualek le maboul à déserté la dissidence, il lance une série de coup fourrés. Peu de gens savent les dessous des cartes alors lisez bien ce qui suit. 

Il a utilisé l'association de la "belle goule qui n'est pas belle", Farida Belghoul. A la base cette mégère voulait faire une association, la JRE. Mais comment faire sans être connue, très simple, encore une fois, il y a le gentil Soral qui est toujours prêt à donner un coup de main. Elle publie avec Kontre Kulture et demande des militants pour faire tourner son association, car qui va venir avec une inconnue au physique effrayant? Elle monte donc grâce à Soral son associassions. 

Sauf que la juive Belghoul est insupportable. Elle tente de véritablement avoir un poids alors qu'elle n'a en rien les compétences ni la hauteur morale pour cela. Les militants qui constituent JRE décident ensemble que la présidente est un poids nuisible et décident spontanément de démissionner pour faire une autre association sans la mégère.  

C'est là où intervient un personnage de poids, mais de poids uniquement sur une balance pas dans la dissidence, l'obèse Salim Laibi. 

Il va monter une fausse lettre en faisant signer non seulement les démissionnaires, mais aussi lui même et en ajoutant des noms de gens non impliqués. 

C'est ainsi que l'énorme Salim Laibi va créer le problème du communiqué dont il sera dans les premiers à se plaindre. 

Et ainsi, alors que la Belghoul devait juste aller vers la sortie poussé" par ceux qui travaillaient vraiment dans son association, elle a été posée, par l'immonde obèse en victime, et Soral qui n'avait rien à voir à été désigné dans ce complot en presque coupable.

C'est alors qu'il marque ainsi ses distance avec la dissidence faignant l'indignation, lui le gros indigne. Et commence à insulter ouvertement son bienfaiteur Alain Soral.

Il se victimise encore un peu en sortant de son contexte des propos le concernant émanant d'une discutions purement privée d'Alain Soral sur facebook ( Pour en savoir plus:  http://franckblod.canalblog.com/archives/2014/12/28/31212173.html).  

Voyant que cela ne marchait pas il a monté l'affaire Binti, qui était clairement organisé méticuleusement dans ses moindres détails par Salim pour salir celui qui lui avait tout donné sans rien attendre en échange; Alain Soral, cette affaire est expliqué par Alain Soral à Morgane Priest (Lien de la vidéo entière: http://franckblod.canalblog.com/archives/2015/08/06/32393717.html).

Et là il fait déjà un plus grand coup, il parvient à enlever Kemi Sebah et Joe Dalton, ainsi que Tepa de la dissidence. 

 Mais ce n'est pas assez, il fait à l'instar étrangement de Jean Claude Elfasi, ouvertement sioniste une cabale anti-Soral et crache sur lui en racontant des mensonge en chaine. 

Il voulait cependant garder le soutiens de Dieudonné, mais peine perdue, alors qu'il affirme que Dieudonné prend ses distances avec Soral, prenant ainsi ses rêves pour des réalités, Dieudo lui envois une quenelle de luxe en défendant Soral publiquement. 

On comprend qu'il ait eu mal, alors, bien qu'ayant affirmé qu'il ne parlerait plus de Soral, le mythomane obèse Salim Laibi veux sortir un livre contre le numéro deux de la dissidence. 

Qu'apporte se livre sinon, de détruire la dissidence encore un peu plus, sinon de renforcer le sionisme déjà très fort. 

Acheter ce livre c'est aider Israêl, ceux qui veulent l'acheter autant payer directement Tsahal, vous en êtes conscient? 

Et si pour une fois la dissidence était réactive, si on boycottait ce livre sioniste, qui sert clairement les projets du sionisme, si on boycottait les librairie qui le vendrait. 

A oui c'est vrai on ne peut pas la loi interdit le boycotte contre le sionisme en France. C'est donc à chacun de faire son choix, Salim Laibi et le soutien inconditionnel au sionisme, ou bien la dissidence.