MADURO

 

Le grand capitale n'aura pas réeusit à vaincre le Vénézuela. La guerre économique mené par le grand capitale sioniste risque paradoxalement de renforcer le pouvoir démocratique du pays. 

Alors que les pénuries cesse de plus en plus et que les produits divers et variés reviennent un à un dans le pays, suite à une lutte efficace du gouvernement contre l'accarparement de ses bien par les grand bourgeois et que les violences criminelles de l'extrême droite sioniste ressoude la population derrière le projet progressiste Bolivarien initié par Hugo Chavez, le président Maduro donne une grand coup de main dans le sens de la justice et la prospérité. 

Le salaire minimum va être augmenté de 50%, à titre de comparaison en France cela ferait passer le salaire minimum autour de 1600€ et c'est loin d'être la première augmentation du salaire minimum sous la présidence de Maduro. 

83% des salaires dans le pays étant basé sur le salaire minimum la mesure n'est pas loin de doubler la richesse du pays.