sertiqueVingt trois mois après la première lettre d'Aicha Kadhafi où elle s'autoproclamait le nouveau guide et a demandé qu'on lui fasse allégeance le dernier village de Kadhafiste pro Aicha à finalement accepté de rejoindre le conseil des tributs.

Il faut dire qu'Aicha Kadhafi ne c'est plus exprimé depuis le mois de juin 2016, très certainement sous pression du gouvernement Erytréen qui l'aceuille.

Elle avait appelé à former un nouvel État sous sa direction qui serait largement défait de la composante tribale. Elle avait aussi appelé à prendre plus en cause la condition féminine et unifier la culture nationale. Sur le plan internationale elle a dit qu'elle voulait surtout s'allier avec ceux qui l'ont soutenu, Vénézuela, Zimbabwe, Erytrée et Cuba.

Ses partisans n'ont jamais été très importants, et n'ont jamais constitué un territoire uni, mais une série de villages jamais de ville qui était enclavés dans le territoire de l'armée des tributs(sauf chez les Tobou. Mais elle avait aussi des partisans dans les villes et en a encore mais seulement assez pour faire des tag ou des manifs, pas pour prendre le contrôle. 

Le problème est que l'armé des tributs et globalement assez proche du Kadhafisme, les tributs étaient un élément clé en Libye sous Kadhafi, ce conseil des tributs a même élu pour chef Saif al Islam, fis de Kadhafi et frêre d'Aicha, il l'a d'ailleurs libéré.de prison. Saif al Islam est aligné avec le Conseil des Tributs qui veux une prédominance tribale dans la Libye de demain et des discussion avec des groupes islamiques relativement modérés et ouvert au dialogue avec Tripoli et Tobrouk. 

Ainsi beaucoup reprochait à la "jamariwa" d'Aicha Kadhafi de ne faire la guerre qu'à ce qui étaient assez proche d'eux. Un grand chef de tribut celui des Bani Walid explique que la positiond'Aicha était intenable "elle n'a aucune assise dans le pays, pas d'alliers, très peu de partisans et veux avoir un pouvoir absolu , vaincre tous les camps et détruire même les traditions Libyennes! Elle n'a jamais eu aucune chance de tout façon depuis sa fuite".

Officiellement Saif Al Islam et Aicha Kadhafi son en bonne relation, officieusement il se sait dans les cercles proche de Saif al Islam que sa gentille petite soeur Aicha à tenté à au moins deux reprise de le faire assassiner. Car derrière les apparences il y a bien deux personnes et deux visions.

La vision de Saif al Islam qu'on pourrait qualifier de traditionaliste modéré et qui considère que toutes les forces doivent trouver un compromis et la vision d'Aicha plus autoritaire, qui vise à écraser tous les partis, les tributs et instaurer son pouvoir.

Les partisans d'Aicha se trouve surtout chez les anciens cadre des services de répression de l'ancien régime. Mais là encore une grande défaite pour elle, c'est l'armée des tributs qui à libéré Sénoussi, ancien chef des service secret des prisons de Tripoli. Et Sénoussi s'il garde des critique sur la position de Saif al Islam le considère comme leader et non Aicha.

De plus en dehors du fait que Saif al Islam est resté lutté à la chute de Tripoli alors qu'Aicha a fuit (elle avait pourtant juré de ne jamais fuir préférant la mort) le mode de vie de la guide auto proclamée est aussi mal vue par les Libyens, à l'inverse de Saif elle a toujours affiché un luxe ostensible, sa maison à Tripoli était un ancien hôpital réquisitionné qui captait l'electricité de tout le quartier et dont la vidéo qui montrait son luxe à fait le tour du monde.La photo de son fauteuil en or massif avec son visage a également donné un malaise puisqu'en plus du luxe il faisait lumière sur sa personnalité narcissique.

Ajoutons aussi des centaines de photos troublantes pour une femme qui se montrait souvent en voile et très pieuse à la télévision d'Etat.

Mais en plus elle n'était que très peux dans sa somptueuse demeure, préférant passer sa vie en France ou en Suisse, principalement au George V à Paris, où elle menait la grande vie allant de boite huppé au parque d'attraction ou golfe et le faisait avec l'argent de l'Etat

. Résultat de recherche d'images pour "aicha kadhafi paris"Résultat de recherche d'images pour "aicha kadhafi paris"20171022125010283334

 

Elle a donc peu de rapport avec le monde Libyen, même urbain.

Et il aurait été révélé que sur les 4 millions de dollars récolté en Libye et en diaspora pour sa "Jamariwa" tout à été dépensé en 1 ans avec seulement 200.000$ pour la cause et 3,8 millions pour elle même dont 2 pour des placement en Chine à son nom.