zzzsffInterrogé sur les victimes Palestiniennes de la politique Israélienne, Tzipi Hotovely, vice premier ministre Israélien a répondu que ça ne la regardait pas.

A la question de savoir si il n'y avait pas moyen de stopper les morts relativement réguliers elle a répondue que ce n'était pas un bute ni de faire des morts ni de ne pas en faire mais uniquement "d'assurer la sécurité à l'Etat d'Israel".

Quand je journaliste lui a demandé si elle, d'un point de vue personnelle elle n'était pas touché par les Palestiniens assassiné elle à répondu que non et que c'étaient des terroristes.

Le journaliste lui a demandé si les enfants de Gaza était des terroristes, elle a répondue qu'ils étaient des victimes collatérales. Le journaliste lui a demandé si elle était triste pour eux elle a répondue ''franchement non".

Le journaliste lui faisant remarquer que ses propos était assez choquant Hotovely a perdu son sang froid et dit "il pourrait y avoir un million d'enfants Palestiniens morts en une journée, je ne dormirais pas moins bien le soir".

Le journaliste lui a alors demandé comment cela pouvait aller avec sa déclaration de juin 2015 où elle déclaré qu'elle serait aussi touché si le terrorisme touchait les Palestiniens, elle a mit fin à l'entretient sans y répondre.

 

Quelques heures plus tard l'entourage de la ministre a affirmé que les propos avaient été sortie du contexte et mal comprit et qu'elle était triste pour toute mort d'enfant