zzzhbjuibBenyamin Netanyahu est impliqué dans une nouvelle affaire de corruption présumée. Deux de ses proches collaborateurs ont été placés en garde à vue, de même que trois cadres supérieurs d'un géant des télécommunications. Un nouveau coup dur pour le Premier ministre alors que la police a recommandé ces derniers jours son inculpation dans deux autres dossiers.

Cette fois-ci, les policiers enquêtent sur les relations pour le moins troubles entre Benyamin Netanyahu et Shaul Elovitch, un influent homme d'affaires patron à la fois de Bezeq, le tout puissant groupe des télécommunications et de Walla, un des sites d'information les plus influents en Israël.

La police a pris le relais de l'autorité de surveillance des marchés financiers qui a conclu à des pratiques suspectes. Selon le dossier, dont la plus grande partie est pour le moment couverte par la censure, Benyamin Netanyahu, lorsqu'il détenait le portefeuille ministériel des Communications, aurait favorisé les intérêts de Shaul Elovitch et ce dernier lui aurait en échange accordé une couverture plus positive pour lui et son épouse Sara sur le site Walla.

Ces nouveaux soupçons tombent au plus mal pour Benyamin Netanyahu. La police a recommandé mardi dernier au procureur général l'inculpation du Premier ministre soupçonné d'avoir reçu illégalement des cadeaux de deux hommes d'affaires et d'avoir tenté de passer un accord secret pour obtenir dans ce cas aussi une couverture plus favorable du quotidien Yediot Aharonot.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source: RFI