Clam

 

Si beaucoup d'Etat se sont limité à accuser le coup d'Etat, le Nicaragua a ajouter les USA "directement responsable" selon sa diplomatie.

Il faut dire que le pays à fait face à une tentative de déstabilisation de la part des USA ses derniers mois. 

Le pays à exprimer son soutien et appelé au renforcement du camps des progressistes en Amérique latine dans "ses moments difficile où les forces de la réactions attaque avec une violence inouïe". 

Selon un journal locale il y aurait eu une coopération entre les putschistes au Vénézuela et des groupes proche du régime réactionnaire du Honduras par ailleurs.