Nous avons interrogé à gauchedissidente.info, Hussein Ali Kadhafi, un Libyen représentant de "l'armée des tributs" dans la région de Sebha dans le sud du pays, pour savoir ce que devenait Aicha Kadhafi depuis qu'elle s'était auto proclamée guide de la Révolution. Il a répondu à nos question en Tunisie où il était de passage et où nous avons réussit à le rencontrer sereinement.  

 

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzerfgf

Vous vous en souvenez peut être la seule fille de Kadhafi, Aicha a fait plusieurs fois parler d'elle depuis sa fuite de tripoli. Elle a fait d'abbord un discourt audio depuis l'Algérie, puis est partie à Oman avant d'aller au Zimbabwe puis en Erytrée. 

Erytrée d'où elle avait, en février 2016 lancé une série de lettres appelant à restaurer le système politique de son père la "jamariha" qui signifie simplement république mais qui dans le Kadhafisme ést un néologisme. 

Elle s'était proclamé guide de la Révolution et avait appelé à lui faire allégeance et aux groupes armés de se soumettre à son commandement.

Gauchedissidente.info:                                                                                                                     Monsieur Hussein Ali Kadhafi bonjour, que c'est il donc passé suite aux lettres d'Aicha Kadhafi, il semble que si elles laissaient présager un véritable tremblement de terre politique elle n'ont pas eue de véritable effet, qu'avez vous à en dire?  

Hussein Ali Kadhafi:

Elle a dans un premier temps eue le soutiens de quelques clans et de deux tribus, et un certain soutien dans les factions des "Kadhafistes dur" en milieux urbain. Elle a cependant échoué à rassembler non seulement les Libyens mais même le milieux Kadhafistes autour d'elle pour plusieurs raisons, qu'on peu à présent analyser avec le recule:

1) Elle n'a pas cherché à créer un véritables liens avec le terrain.... 

En tant que porte parole je peux vous le dire, elle aurait voulu gouverner à la verticale mais que de haut en bas et de loin. 

Elle avait des messagers, mais c'est tout, elle envoyait des messagers qui donnait venait demander ou plutôt exiger de se conformer à ses ordres, elle n'a jamais cherché à négocié, composer ou comprendre, elle voulait une soumission pur et simple sans condition et elle n'est jamais venue...Pourtant ça lui a été proposé et je le sais. Un homme d'affaire lui avait même réservé un avion privé et elle aurait été en zone kadhafiste mais elle n'a pas voulu. 

Pire elle a refusé la demande de certains leaders Kadhafistes qui aurait voulu être cadre de son gouvernement, ou au moins diriger une région ou avoir un poste de direction militaire...

Elle aurait au moins pu avoir un gouvernement partiellement en Libye, un de ses oncles lui avait proposé de placer Saif Al Islam premier ministre, lui est sur place, il connait le terrain et proche du peuple et des tributs, et même si rien n'indique qu'il était lui pret à accepter la proposition, elle l'a de fait ignorée. 

2) Un gouvernement pas moins déconnecté qu'elle:

Son pseudo gouvernement était repartie entre des gens de plusieurs pays, Erytrée, Egypte, Liban, Niger et Suisse qui se donnait rdv par Skype.... Vous dire l'allure pour un gouvernement, aucun ne résidait en Libye...

Pour premier ministre elle a eu le très mauvais goût de placer sa belle soeur Aline, femme de Hannibal, une des femmes les plus détestées de Libye. 

Aicha gardait de la sympathie pour les Libyens parce qu'elle incarnait la ligne Kadhafiste très dur du temps de son père, mais d'un autre côté avait un peu une image (pas totalement immérité il faut reconnaître) de la bourgeoise vivant loin du peuple, sa belle soeur avait elle aussi cette image de grande bourgeoise, avec en plus des frasques à son actif et sans qu'il lui soit connue un patriotisme Libyen quelconque.

Pour tout vous dire quand j'ai vue la liste du gouvernement je suis restée stupéfait, aucun membre n'avait posé le pied en Libye depuis la mort de Kadhafi, aucun n'avait de contacte régulier avec la résistance, aucun! absolument aucun. 

3) Un méprit pour les resistants:

Pour ne rien arrangé les lettres qu'elle a écrite transpirait la vanité et surtout le méprit de gens pour qui la lutte était une réalité depuis déjà plus de quatre ans. Elle a même carrément accusé les tributs d'être une partie du problème.

Clairement elle ne connaît pas la situation en Libye, parce que les soutiens urbains de Kadhafi son faible et très rarement combattant, le vrai soutien dans la population et les seuls qui sont organisé pour le Kadhafisme c'est les tributs, elle a en fait la vision type d'une bourgeoise occidentalisée pour qui la tribut du désert serait forcement une bande de brutes rétrogrades, elle semble ne jamais avoir comprit la politique de son père à cette égard. 

Les Kadhafistes lui portait un certain égard parce que pendant la guerre en 2011 elle a fait plusieurs dis courts très fervents certes, et ils pouvaient oublier sans peine sa fuite après avoir jurer de rester au pays...Mais la voir se vanter d'être la grande résistante et accuser quasiment de lâcheté ceux qui sont sur le terrain a été très mal vue. 

 Sur le site "gouvernementale" qu'elle avait fait, des centaines de photos d'elles, des lettres, ses photos en fond d'écran partout, des livres sur elle, des témoignages qui la vantait, des chansons à sa gloire mais rien sur les Libyens, sur la culture libyenne, sur les tributs, son histoire, sa géographie, non il semblait presque être sur le site d'une star du cinema s'il n'y avait pas cette page où il y avait ses lettres et ses decrets, aussi déconectés du réel les uns que les autres. 

4) Ni stratéggie ni cohordination

Ensuite même ceux qui lui avait juré fidélité en venaient bien souvent à le regretter, il n'avait aucun retour sinon des ordres réguliers, à tenir ou à prendre un petit territoire. 

Il leurs fallait envoyer régulièrement de l'argent, mais ne recevait rien, ni arme, ni hommes, ni aide d'aucune sorte.... Et je peux vous dire que cet argent était envoyé au à une société au Liban sensé faire l'intermédiaire avec le gouvernement pour ne pas que ce soit tracer, officiellement l'argent était sortie en liquide, en réalité il était reversé tout ce qu'il y a de plus conventionnellement à un compte personne d'Aicha à Oman. 

Et qu'elle étaient les plans de guerre...dans le sud les partisans d'Aicha ont juste prit le contrôle de zones anciennement Kadhafistes et exposés son portrait partout, dans les zones urbaines ça a fait des émeutes, mais de gens qui n'était pas formé au combats, et le calme est vite revenu les partisans ayant payé très chèrement leurs révolte.  

 

 Gauchedissidente.info:                                                                                                                                  Comment se porte les la famille Kadhafi sur un plan plus large et comment se situe Aicha dans ce cadre là? 

Hussein Ali Kadhafi:

Officiellement la famille est unie, mais en réalité elle est éclaté, peu d'enfants sont vraiment libres. 

Pour le reste la fraterie se fracture en deux camps, celui d'Aicha incarnant la branche dur et celui de Saif la branche modérée. 

Et en réalité entre les deux c'est la guerre. En fait même du vivant de Mouamar s'est deux camps existais, Khamis et Hannibal étaient proche d'Aicha alors que les autres frère considéraient Saif comme une sorte de leader. 

Aicha était la fille préférée de son père et il se disait beaucoup qu'elle aurait été choisit par son père pour prendre la suite, c'est une chose que j'ai entendue déjà à partir de 2006. 

En 2011 Saif pensait pouvoir saisir l'occasion pour se mettre en avant et proposer des reformes, se mettant ainsi en position de successeur, 

Cette situation avait mit Aicha en rage, il se murmurait qu'elle aurait dans sa suite de l'Hotel George V à Paris saccagée du mobilier, chose dont elle est très coutumière à ce qu'on dit.....

C'est ce qui l'a forcé à réagir à et faire des dis courts à Tripoli pour se remettre en avant...Mais sur le moyen terme ça c'est retourné contre elle, tout le monde à vue que Saif qui n'avait pas été aussi loin dans ses déclaration est resté dans la lutte sur le terrain, alors qu'Aicha qui avait jurer de rester sur le terrain quoi qu'il arrive est partie dès que la défaite semblait arriver...Partie si vite qu'elle a laissé ses effets personnelles. 

Elle a d'abbord été en Algérie où elle a cherché à revenir sur la scene en faisant une bande audio, mais c'était contre les accord passés avec l'Algérie. 

Le gouvernement Algérien lui a alors demandé de choisir, soit elle rester dans la politique et retournait en Libye, soit elle restait en Algérie mais ne parlait plus....Elle a choisie de rester, parce que je vais vous dire la vérité au fond c'est une lâche. 

En 2016 quand le gouvernement à fait pression elle a cessé ses lettres. Elle est furieuse de voir Saif prendre la position de leader, mais n'a pas le courage d'aller sur le terrain. 

Son allié dans sa fratrie à toujours été Hannibal, mais il est otage du Hezbollah qui réclame 15 millions de dollards, elle les a mais ne semble pas disposé à les payer, pourtant c'est son frère préféré, mais il faut bien dire que la femme d'Hannibal, Aline ne semble pas plus disposée à payer cette somme. 

Hannibal et Aicha était les deux représentants de la branche dur du kadhafisme pour la Libye....Les deux sont complètement déconsidérés à présent, à un tel poins que les oncles de la branche dur sur place préfère Saif al Islam. 

 

Gauchedissidente.info                                                                                                                                     Bien et que devient elle en ce moment, avez vous des nouvelles?

  Hussein Ali Kadhafi:

Oui, elle passe l'hiver à Oman et dans des pays voisins parfois. Elle va en Europe depuis la fin de son interdiction de voyager par l'ONU, à l'hotel George V à Paris, le Savoy à Londre ou en en Suisse..

Elle a eu un compagnon Egyptien, elle vie à présent avec un jeune Tunisien de 19 ans, soit 23 ans de moins qu'elle. 

Elle est en mauvais terme avec sa mère qu'elle n'a plus vue depuis 2013.